Le Fort Rottembourg transformé en Musée National de la Photographie

Dans le cadre de sa stratégie visant à enrichir la cartographie des musées au Maroc, la Fondation Nationale des Musées a inauguré, le mardi 14 janvier 2020, le Musée National de la Photographie dans l’enceinte du Fort Rottembourg « Borj El Kebir » situé dans le quartier de l’Océan à Rabat. « Le Musée National de la Photographie vient enrichir la palette des musées de Rabat, ville lumière, capitale marocaine de la culture. Situé dans le quartier de l’océan, il donne la possibilité à tous ces quartiers en bord de mer d’aller vers la culture », affirme Mehdi Qotbi, Président de la Fondation Nationale des Musées.

L’exposition inaugurale «Sourtna / صورتنا » marquera le démarrage de l’année culturelle 2020. Une carte blanche a été donnée à Yassine Alaoui Ismaili, alias « Yoriyas », jeune photographe marocain qui a sélectionné les oeuvres de jeunes photographes émergents. « C’est important, pour moi, de les montrer ensemble, pour mettre en valeur leur cohérence, leur dynamisme et leur complémentarité, et encourager la transmission d’une génération à l’autre. C’est une chance historique » explique Yoriyas.

Valeur montante de la photographie internationale à 35 ans, « street photographer », après avoir été breakdancer et chorégraphe, Yassine Alaoui Ismaili est lauréat 2019 du Prix des Amis de l’Institut du Monde Arabe pour la création contemporaine. Il a également été exposé en 2018 à la Fondation Hermès, a été publié dans de nombreuses revues d’art et portfolio, et poursuit un travail original dans les rues de sa ville d’origine, Casablanca, sur laquelle il pose un regard spontané et onirique. La carte blanche qui lui a été confiée lui offre l’opportunité de faire découvrir tout un courant nouveau de jeunes photographes urbains et de leur permettre d’exprimer leur vision des enjeux de la modernité marocaine.

Les jeunes artistes ayant participé à cette exposition inaugurale : AIT WAKRIM Zakaria, AMAZZAL Abderrahman, BEN RACHAD Hamza, BENDRA Walid, BENZAQUEN Déborah, BOUBELRHITI Lhoucine, EL MADANI Abdel Ali alias Rwinalife, FEDOUACHE Mourad, KILITO M’hammed, MARIOUCH Mehdy, OULMAKKI Amine, SERRI Fatima Zohra, TOUMI Yassine, Yassine Alaoui Ismaili alias YORIYAS ainsi que ZAIDY Ismail alias L4artiste. 

Alors que la photographie s’impose comme une tendance forte de la création contemporaine, Rabat est de nouveau précurseur en lui dédiant un Musée National, le premier au Maroc, et l’un des pionniers au niveau du continent africain.

Il est à rappeler que le fort Rottembourg est un monument historique bâti au bord de la côte atlantique. Il a été restauré par la société Rabat Région Aménagements sous la tutelle de la Wilaya de la région de Rabat-Salé-Kenitra dans le cadre du projet « Rabat ville lumière et capitale marocaine de la culture » et réhabilité par la FNM puis ouvert au public pour la première fois dans le cadre de la première Biennale de Rabat 2019. Situé à l’orée du quartier populaire de l’Océan, ce musée est aussi le signe d’une volonté forte d’ouverture à la culture pour toutes les populations de la capitale.

laissez un commentaire