Gabon. Les homosexuels n’iront pas en prison

Parlement du Gabon

 

La Chambre basse du Parlement gabonais a voté, le 23 juin, la dépénalisation de l’homosexualité. 48 voix pour, 24 contre et 25 abstentions.

 

En Afrique, il est toujours rare de trouver des pays qui ont totalement libéré les orientations sexuelles, le sujet reste très  délicat. 33 pays sur 54 ont des législations répressives contre le l’homosexualité.

La sanction peut aller jusqu’à la peine de mort dans certains.  Ainsi le Gabon a rejoint le Bostwana, l’Angola, le Mozambique, les Seychelles, la Côte d’Ivoire, le Mali, la République démocratique du Congo et le Lesotho.

Toutefois, la législation n’est pas allée très loin. Les mariages entre personnes ne même sexe ne sont toujours pas admis. La communauté LGBTQ peut respirer. 

H.A

laissez un commentaire