Israël se déconfine, un vent d’optimisme souffle dans les Malls

Vue du Hadar Mall

 

Ce dimanche vers 10 h 30 du matin, les clients commencent à affluer vers Hadar Mall à Jérusalem alors que des files d’attente se forment déjà devant d’autres magasins aussi populaires …

Par ZEV STUB

 

 

Israel a entamé dimanche la réouverture de son économie et ses commerces. Centres commerciaux, boutiques, musées, librairies ont rouvert leurs portes dimanche pour la première fois en deux mois, sortant ainsi du troisième confinement depuis le début de la pandémie de coronavirus.

À 10 h 30 du matin, les acheteurs commençaient à affluer vers Hadar Mall de Jérusalem alors que des files d’attente étaient déjà visibles devant d’autres magasins non moins populaires. Le nombre de clients autorisés dans un magasin étant limité par les directives du ministère de la santé.

Les employés du Mall ont commencé leur journée avec un enthousiasme débordant.

« On attendait ce moment depuis longtemps », s’est réjouit Shir, une vendeuse au magasin de chaussures Steve Madden. «Nous constatons un engouement extraordinaire. Les gens commencent déjà à venir ce matin», a-t-elle ajouté.

«L’ambiance est très animée aujourd’hui. Vous pouvez le voir à travers la réaction des gens »,  a souligné la PDG de Hadar Mall, Liron Elkayam. «Nous avons beaucoup œuvré à la préparation de cette journée: le nettoyage, les mesures de distanciation, ainsi que la coordination avec la sécurité pour veiller à ce qu’on prenne la température des clients  et qu’on arrête ceux qui ne portent pas correctement leur masque », a-t-elle précisé.

«De plus, nous travaillons en collaboration avec des membres du ministère de la Santé. Ces derniers font des rondes dans le centre commercial pour s’assurer que nous respectons toutes leurs exigences», explique la PDG. «Et pour ce faire, nous avons des équipes qui font le tour du centre commercial pour veiller à ce que les mesures anti-covid19 soient respectées, s’assurer notamment que les clients mettent correctement leurs masques et respectent les  gestes barrières. Bref, nous œuvrons au plus haut niveau pour nous assurer que tout le monde est conforme au règlement ».

Pendant ce temps, les acheteurs qui se baladent dans le centre commercial semblent être très à l’aise. Un certain optimisme se fait donc jour.

«Etre ici n’a rien d’effrayant», rassure Amitai Koretz, un habitant de Jérusalem qui faisait du shopping en compagnie de son enfant. «Espérons que la réouverture se passera dans les meilleures conditions, et que le vaccin empêchera la situation d’échapper encore une fois au contrôle. Je suis heureux que les enfants soient de retour à l’école. Et j’espère que cela apportera une certaine normalité à nos vies. », dit Koretz.

D’autre part, Elkayam affirme que le centre de fitness du Hadar Mall était toujours fermé. Et pour cause : «Ils prennent un délai supplémentaire pour se préparer à la réouverture, prévue mardi », a-t-elle souligné. «Je suis heureuse de voir qu’ils prennent des précautions supplémentaires afin qu’ils puissent être tous prêts à rouvrir dans les meilleures conditions ».

En effet, les établissements de loisirs comme les gymnases, les piscines et les hôtels ont été autorisés à ouvrir dimanche uniquement aux détenteurs d’un «passeport vert». Il s’agit d’un laissez-passer remis à ceux ayant reçu deux doses de vaccin il y’a plus d’une semaine ou à ceux ayant guéri du Covid-19. Par ailleurs, selon des sources bien informée sur la question, nombre de salles de sport n’ont pas ouvert leurs portes dimanche par crainte de non-respect de ces critères par certains de leurs membres.

D’ailleurs, le VIP Gym, au centre de Jérusalem, a ouvert dimanche matin. Il a toutefois manifesté des signes que ces craintes étaient valables.

«Il n’y a qu’un seul client en ce moment», affirme un employé de VIP Gym. «Beaucoup de nos clients sont jeunes, et ils n’ont pas eu le temps d’obtenir les deux doses depuis que le vaccin est disponible », a-t-il expliqué.

 

 

laissez un commentaire