L’actrice Mariem Hussein arrêtée à Dubaï

Les autorités de Dubaï ont arrêté l’actrice et chanteuse maroco-irakienne Mariem Hussein pour non-respect des mesures de prévention en vigueur pour stopper la propagation du covid-19.

Mariem Hussein fait à nouveau parler d’elle. Et pour cause, la célébration de son anniversaire a tourné en vinaigre. Selon les médias locaux de Dubaï, l’actrice marocaine, en conflit avec le journaliste émirati Saleh El Jasmi, a célébré son anniversaire dans deux restaurants en compagnie de plusieurs personnes. La distanciation physique et le port du masque n’étaient pas respectés.

Meriem Hussein a été arrêté quelques heures à peine après avoir partagé des vidéos de sa fête sur son compte Snapchat. La jeune femme aurait payé une amende de 10.000 DHS émiratis avant d’être relâchée.

 

 

En 2018, le journaliste Saleh Al Jasmi avait poursuivi Meriem Hussein après avoir reçu et diffusé une vidéo d’elle en pleins ébats.

La Cour d’appel de Dubaï avait à l’époque condamné l’artiste à une expulsion définitive des Emirats Arabes Unis et a revu à la baisse sa peine de prison, passant  de trois mois à un mois. Le tribunal a par la même occasion acquitté Saleh El Jasmi, condamné à verser une amende de 50.000 DHS émiratis pour diffamation.

LIRE AUSSI :

Mostra de Venise. L’actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »

 

laissez un commentaire