Danger terroriste à Tindouf : Alger confirme la grande menace

Moins d’une semaine après les recommandations du Ministère des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération espagnole, de ne pas se rendre dans les camps de Tindouf (Algérié), c’est au tour d’Alger de lancer une alerte de sécurité, à l’égard des membres de la Minurso.

Dans une missive envoyée aux membres de la Mission des Nations-Unies, le gouvernement algérien indique l’existence d’un plan visant à kidnapper des étrangers dans les camps.

Le gouvernement algérien recommande dans ce sens à instaurer un «Couvre-feu à 22 h sauf dans les cas d’urgence ». Et même dans ces cas, Alger affirme qu’on ne peut bouger que sous escorte et desuivre les procédures établies pour garer les véhicules de l’ONU.

Sur le même sujet : Terrorisme : L’UE prévient ses ressortissants des dangers de mort à Tindouf

laissez un commentaire