Prière funéraire polémique : Nabila Mounib se défend

En compagnie d’autres femmes, la Secrétaire générale du Parti Socialiste (PSU), Nabila Mounib a participé, mardi 26 novembre 2019,  à la prière funéraire (Salat al-Janazah), d’un militant de son parti.

Pour prier, elle s’est mise à coté des hommes, ce qui n’a manqué de créer une polémique. Certains imams de la ville de Témara  sont vite montés au créneau pour condamner le geste de Mounib. Contactée par nos soins, cette dernière, se défend en insistant sur le droit légitime de toute femme de prier où et quand elle veut.

Par ailleurs Nabila Mounib a démenti les informations véhiculées par certains médias qui affirment que certaine personnes auraient tenté de la pousser à quitter les lieux. La Secrétaire générale du PSU nous a affirmé que la prière s’était déroulée dans le calme et le recueillement sans qu’aucun incident n’ait lieu.

 

 

 

 

 

 

laissez un commentaire