Nora Toutain. La voix du r’n’b alternatif

La chanteuse franco-marocaine basée à Montréal, vient de sortir son premier album Grounding Place Vol. I mêlant rock aux sonorités Gnaoua. Produit par Chris Vincent, membre du groupe électro-soul Busty and the Bass, l’opus sorti le 9 octobre 2020 est un bel hommage aux racines nord-africaines de l’artiste.



Après le succès de son extrait « Women » au Canada, aux Etats-Unis, au Maroc et en France, la chanteuse et compositrice Nora Toutain sort son premier album Grounding Place Vol. I

C’est dans cette bulle lumineuse et d’explosions solaires que Nora chante avec force la quête des racines et l’affirmation identitaire, la beauté et la grandeur des voyages et enfin, la poursuite des rêves; une invitation lancée à chacun!

 

Cet opus fait le pont entre tradition et modernité, reflétant les facettes multi-culturelles de Nora. Il allie la synthèse sonore et la manipulation numérique à une instrumentation organique qui puise parfois dans les rythmes traditionnels africains.

Café au Lait, extrait encore non dévoilé, en est le parfait exemple. C’est une fusion Rock Gnawa, chantée en anglais avec un refrain en arabe, où Nora exprime la beauté et en même temps la complexité d’avoir baigné et grandit avec deux cultures. Les amoureux de la soul-rnb-afro pop, sans oublier le jazz, ne seront pas déçus par cette nouvelle sortie!

 

r’n’b altenatif, néo-soul, funk et Jazz

 

NORA (Nora Toutain) est une chanteuse-compositrice franco-marocaine basée à Montréal. Sa marque de r & b alternative basée sur le synthétiseur évolue de manière transparente à travers des genres tels que la néo-soul, le funk et le jazz avec des notes de rythmes afro – une référence directe à ses diverses expériences culturelles et à son éducation musicale.

Son amour des genres traditionnels mélangés à des sons contemporains offre une nouvelle approche de la soul-pop r & b et partout où elle se produit, sa facilité et son énergie sur scène charment les foules.

Nora a fait ses débuts avec Kalmunity, le plus grand collectif d’improvisation musicale du Canada, avec qui elle s’est produite au Festival international de jazz de Montréal en 2017.

A travers Kalmunity, elle a rencontré les membres actuels de son groupe: Thomas Sauvé La-France (Les Louanges, Dear Criminals, Common Holly), Frank O’Sullivan (KALLITECHNIS, Samito, Nomadic Massive), Emile Farley (The Liquor Store, Charlotte Cardin, Dead Obies) et David Osei Afrifa (Urban Science, Justin Saladino), Caulder Nash (Sara Diamond, KALLITECHNIS, Jonathan Roy) et last but not least, son producteur Chris Vincent.

LIRE AUSSI :

Asmaa Khamlichi expose Guy Bourdin chez Christie’s Paris

laissez un commentaire