Normalisation? Il n’y a jamais eu vraiment de rupture

Plantation de mangues en territoires palestiniens

Dans son rapport annuel de 2019, l’agence de coopération israélienne Mashav qui dépend du ministère des Affaires étrangères, recense ses actions à travers le monde. Celles-ci portent, entre autres, sur la formation dans le pays des participants ou en Israël. Parmi les pays qui ont bénéficié des services de l’agence en région MENA, on trouve la Jordanie avec 12 participants, la Mauritanie (1 participant), le Maroc (12 participants) et l’Autorité palestinienne avec 165 participants dont 121 en agriculture, 43 en santé publique et médecine et 1 en entrepreneuriat et innovation. En agriculture, la formation des participants palestiniens a porté sur les techniques liées aux légumes, aux mangues, à l’apiculture et aux fruits à noyau.

La coopération avec l’Autorité palestinienne remonte à 2016, année de la signature du Mémorandum d’entente avec Mashav. Le programme est dirigé par un comité tournant qui se réunit régulièrement.

Qui est Mashav?

L’Agence israélienne pour la Coopération au Développement, connue sous son sigle hébraïque MASHAV, a été créée en 1958 au sein du ministère des Affaires étrangères. Elle a reçu pour mission de proposer et de mettre en œuvre le programme de coopération internationale d’Israël dans le monde.

Son objectif est de partager avec d’autres nations l’expertise et les technologies qui ont été utiles à Israël dans sa propre recherche sur la voie du développement. Actuellement, Israël coopère avec près de 140 pays en offrant des formations en Israël et à l’étranger. MASHAV est engagé dans des domaines divers, de l’agriculture à la médecine et du développement communautaire à l’entrepreneuriat.

laissez un commentaire