Nouvelle alerte des autorités espagnoles sur la dangereuse liaison polisario-Daesh

Le directeur général de la Politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la coopération, Fidel Sendagorta

Le directeur général de la Politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, Fidel Sendagorta

 

De nombreux rapports ont été établis par de nombreux organismes spécialisés et des institutions politiques et indépendantes sur les liens hautement explosifs entre le poliario et Daesh. Les autorités espagnoles viennent de rappeler ce grand danger devant être contré d’urgence.

 

C’est le directeur général de la Politique étrangère et de sécurité du ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, Fidel Sendagorta qui vient de tirer la sonnette d’alarme. Il vient d’alerter la communauté internationale sur l’adhésion massive des membres du polisario à Daesh.

C’est connu, les séparatistes armés renforcent de plus en plus les rangs des groupes terroristes qui sèment mort et terreur au Sahel.

Ce n’est pas la première fois que l’alarme est sonnée à ce sujet. Lobservateur.info a déjà publié l’alertes lancée au sein même de l’ONU sur le sujet

Les liaisons dangereuses entre le polisario et le terrorisme international exposées à l’ONU

Autre alerte reprise par notre site :

Polisario et terrorisme : L’Agence japonaise des Renseignements tire la sonnette d’alarme

 

 

laissez un commentaire