Pour une valorisation de la pluralité philosophique

unesco

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) organise les 16, 17 et 18 septembre 2013 à la Villa des Arts de Rabat (Maroc), le second Dialogue philosophique Sud-Sud, avec le soutien du Royaume d’Arabie Saoudite à travers le programme international Abdullah Bin Abdulaziz pour la culture de la paix et le dialogue.

L’événement, organisé avec la participation de la Fondation ONA, réunira 12 philosophes de tous les continents qui se retrouveront pour élaborer un manuel pédagogique innovant destiné aux jeunes, prenant en compte des apports philosophiques à la pensée universelle de l’Afrique, des États arabes, de l’Asie et du Pacifique ainsi que de l’Amérique latine et des Caraïbes, encore peu connus. En effet, à l’aube du XXIe siècle, le véritable défi que la communauté internationale doit relever est celui de la construction d’une société plus inclusive et ouverte au dialogue.

Pour y contribuer, il est essentiel d’assurer la reconnaissance et la transmission de la diversité des courants intellectuels aux générations futures et de valoriser les différentes visions philosophiques sur les grandes questions liées à la condition humaine.

L’UNESCO est convaincue qu’une telle approche est indispensable pour promouvoir l’ouverture d’esprit et la pensée critique chez les jeunes afin de bâtir les fondements d’une compréhension mutuelle et d’une paix durable entre les peuples. Les efforts déjà déployés dans ce sens se sont traduits par la tenue d’un premier Dialogue philosophique, organisé du 9 au 11 juillet 2012 à Marrakech, et qui avait permis de définir l’approche pédagogique à adopter pour l’élaboration d’un tel manuel, ainsi que d’identifier les grandes questions philosophiques à aborder pour offrir aux jeunes une compréhension plus objective du monde dans lequel ils vivent, prenant en compte les réalités de chaque région. Ce second Dialogue, à Rabat, organisé sous la forme d’un atelier d’écriture avec la participation du Comité scientifique, permettra d’analyser et de compiler les matériaux collectés parles coordonnateurs régionaux du projet.

La journée d’ouverture du lundi 16 septembre 2013 verra la participation de personnalités et institutions marocaines et internationales œuvrant dans le domaine de la philosophie sous le prisme du dialogue interculturel. Seront présentées une série de réflexions sur cette thématique, mais également les avancées du projet dans les quatre régions précitées. Pour cette session publique, la traduction simultanée sera assurée en français, anglais et arabe. Les 17 et 18 septembre seront des journées dédiées aux travaux en atelier des philosophes autour des textes philosophiques sélectionnés et compilés. Reflétant la richesse des différentes traditions philosophiques, les textes seront commentés pour en proposer une lecture susceptible de soutenir l’enseignement de la philosophie– à l’école, à l’université, mais aussi au cœur de la cité.

……………………………………………………….

Cette initiative, lancée en 2012, s’inscrit dans le cadre du projet de l’UNESCO « Dialogue philosophique entre le monde arabo-musulman et les autres régions du monde, dans le contexte de la coopération Sud-Sud », mis en œuvre par le Secteur des Sciences sociales et humaines, en collaboration avec la Plate-forme intersectorielle pour une culture de la paix et la non-violence. Elle bénéficie de l’accompagnement d’un Comité scientifique international composé de douze philosophes de renom, membres des réseaux « Dialogue philosophique interrégional Asie-Région arabe » et « Dialogue philosophique interrégional Afrique-Amériques » établis par l’UNESCO. Y seront présents entre autres Ali Benmakhlouf (Université Paris Est Créteil Val-de-Marne, Paris, France), Rozena Maart (Université de Kwazulu-Natal, Durban, Afrique du Sud), Enrique Dussel (Universidad Autónoma Metropolitana, Mexico, Mexique), et Rainier Ibana (Université Ateneo, Manille, Philippines). керамическая сковорода москва купить

laissez un commentaire