Saâdeddine El Othmani : EST-IL ENCORE UTILE ?

«Le Maroc devra se préparer à l’émergence du monde de l’après Covid-19».
Saadeddine El Othmani après son entretien en visioconférence avec  Jacques II de Chabannes, seigneur de La Palisse..
Prendre la décision de prolonger le confinement de 15 jours relève soit du courage soit de l’inconscience. Chaque jour nous y laissons 1 milliard de dollars. 15 jours de plus nous coûteront donc au total 15 milliards de dollars. C’est vrai que les pays qui vivent dans l’opulence ne s’abaissent pas à ces petits calculs mesquins. Pas comme ces pays où plein de citoyens vivent dans des bidonvilles et des douars coupés du monde.
L’homme qui rit
Tous les chefs de gouvernement du monde s’affichent avec un air qui traduit leur stress devant cette situation inédite. Mais lui, il ne semble pas trop souffrir. Si seulement c’était un fromage!
18 mai
Démonstration en deux temps :
1. « Le gouvernement est «conscient des préoccupations des citoyens, directement touchés par les effets du confinement qui a duré près de 2 mois ».
2. « Mais la situation épidémiologique exige de rester vigilants afin d’éviter la propagation du virus ».
Ou bien le chef du gouvernement n’a pas écouté les autres ministres, ou bien il croit que le gouvernement c’est lui.
24 avril
Le chef du gouvernement avait annoncé que l’approvisionnement en oeufs serait suffisant pour ramadan. C’est la seule occasion où on peut apprécier les capacités prévisionnistes du chef du gouvernement. Effectivement, les oeufs il y en partout.
13 avril
«Le gouvernement ne peut trancher qu’après l’évaluation du nombre de cas de contaminations. Tout est possible».
Il remet ça le 18 mai. Pourquoi il ne parle pas des décès? Parce qu’il n’y en a pas assez pour terroriser les citoyens et justifier le confinement: 192 décès du 20 mars au 17 mai et surtout 3660 personnes guéries.
«Nous ne sommes pas en train de surenchérir ou de vendre  des illusions aux gens et à nous-mêmes ». Personne ne dit rien?
Une fois, deux fois, adjugé !
C’est raté pour la joie, les boutiques de vêtements sont fermées et les enfants n’auront pas de nouveaux habits.
« Nous sommes conscients du coût exorbitant du confinement  non seulement sur le plan économique, mais également sur les plans social et psychologique. C’est pourquoi nous nous sommes engagés à prendre des mesures pour atténuer les conséquences économiques et sociales ». Le psychiatre n’aurait pas oublié quelque chose par hasard? Pourtant il tient à accompagner  son nom de « Docteur ».
« Le Maroc enregistre actuellement un taux de létalité de 2,8% alors qu’il
était au début à 7%, les cas critiques sont à 1%, contre 15% au début, le taux
d’occupation des lits de réanimation ne dépasse pas les 4% ».
Comment avec ces chiffres, somme  toute très rassurants, il a osé décider de maintenir
le lockdown? Ses voies sont impénétrables.
laissez un commentaire