Un syndicaliste du PJD en prison. Ce qu’il a fait est grave

Les sites militaires sont toujours bien protégés. Et donc on ne peut pas les photographier. Ça vaut pour le Maroc,  comme pour les USA, l’Allemagne, la Chine ou la Russie. Pour avoir oublié cela, un membre de l’UNMT, syndicat du PJD, est maintenant en détention.

Il a enregistré une video de l’hôpital de campagne de la base militaire de Benguérir et a tout balancé sur internet. Cette base est l’une des plus importantes du pays.

C’est une brigade spéciale du commandement régional de la gendarmerie qui lui a mis la main dessus. Il va devoir s’expliquer. On le sait très bien, dans ces cas, les autorités doivent savoir comment la vidéo a été prise (alors que c’est interdit), dans quel but? Et s’il y avait quelqu’un derrière cette opération. Ici, la seule parole de la personne ne suffit pas. Il y aura certainement une enquête et le renseignement militaire ne joue pas avec ces choses.

De deux choses l’une, ou bien cette affaire cache une opération d’espionnage, ce qui est grave pour la sécurité du pays, ou bien il s’agit de l’ignorance du syndicaliste. Et là, il faudrait plaindre la classe laborieuse qu’il représente.

laissez un commentaire