US Round Up 5 Juin : Manifs George Floyd, Bourse, Kanye West…

Dans sa rubrique Marchés / After the Bell, The Wall Street Journal présente un tableau de Wall Street essentiellement stable à la clôture jeudi après la publication des dernières données sur l’emploi. Le Dow Jones Industrial Average a gagné 11,93 points ( 0, 05%) à 26.281.82, profitant du gain réalisé par Boeing de 6,43%. Ce gain a contrebalancé les faibles données sur l’emploi, observe la publication. Le S&P 500 a par contre perdu 10,52 points, soit 0,34%, à 3.112,35. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 67,1 points, (- 0,69%) à 9.615,81 points.

Sur le taux de chômage aux Etats-Unis, le Washington Post signale qu’il devrait grimper à près de 20% en mai, contre 14,7% en avril, selon les données du ministère du Travail publiées ce matin. Le taux le plus élevé depuis l’époque du Dust Bowl et la Grande Dépression, soulignant la rapidité avec laquelle la pandémie du coronavirus a pu dévaster une décennie d’avancées économiques. Alors que plus de 21 millions d’emplois ont été supprimés en mars et avril, les économistes prévoient 7 à 8 millions de suppressions supplémentaires en mai, précise le WP.

Politico revient sur le mouvement de contestations suite à la mort de George Floyd et les risques épidémiques liés aux manifestations. Soudainement, les responsables de la santé publique disent que la justice sociale compte plus que la distanciation sociale, note la publication. Pendant des mois, ces experts de la santé ont exhorté les Américains à se confiner chez eux. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux lancent un nouveau message repris par les médias et d’éminents experts de la santé : Il est temps de sortir et participer aux manifestations de masse contre le racisme. « Si nous ne traitons pas les inégalités raciales, il sera beaucoup plus difficile de lutter contre Covid-19 », soutient Tom Frieden, ancien directeur du CDC, cité par Politico.

Alors que l’Amérique reste secouée par une vague de manifestations anti-racistes après la mort de George Floyd, l’University of central Florida a dit enquêter sur le professeur qui a tweeté sur le «Black Privilege» ou privilège noir, indique le New-York Times. Et ce, après avoir reçu des plaintes relatives au traitement non-équitable et aux préjugés racistes émanant du professeur Charles Negy, qui a fait valoir que « les Américains blancs et la culture blanche » étaient en état de siège.

Fox News s’intéresse au geste généreux de la légende du hip-hop Kanye West qui a lancé un fonds pour payer les futures études universitaires de la fille de George Floyd, Giana, aujourd’hui âgée de 6 ans. Le rappeur américain a également fait un don de $2 millions à plusieurs organisations et œuvres caritatives pro-Black Lives Matter afin de couvrir notamment les frais juridiques des familles de Ahmaud Arbery et Breonna Taylor, eux aussi décédés lors d’incidents à caractère raciste, confirme le représentant de Kanye à la publication.

laissez un commentaire