Les actions de Boeing poursuivent leur dégringolade

Les actions du constructeur aéronautique américain Boeing ont chuté encore de 2,2%, ce mardi 12 mars 2019, à l’ouverture des transactions boursières aux Etats Unis, après la perte colossale de 14% de sa valeur un jour auparavant, conséquence direct du crash, dimanche, du Boeing 737-Max d’Ethiopian Airlines près d’Addis-Abeba et de la décision de plusieurs pays d’immobiliser ce modèle, rapporte, mardi, Bloomberg News.

Ce drame, qui a fait 157 morts, est le deuxième en l’espace de quelques mois seulement impliquant ce modèle phare de Boeing, après celui de la compagnie indonésienne Lion Air, en octobre.

Plusieurs opérateurs du Brésil à la Corée du sud en passant par la Chine, après le Singapour et l’Australie ont décidé d’immobiliser le 737 MAX, qui est de plus en plus utilisé aux États-Unis et à l’étranger.

Bloomberg relève que ce dernier crash risque de constituer un « fiasco » pour Boeing, dans la mesure où la compagnie indonésienne Lion Air, qui a suspendu d’autres livraisons du 737 MAX, serait en train de considérer un switch complet en faveur des appareils Airbus SE.

Rappelons que l’Administration fédérale de l’Aviation US (FAA), l’autorité de régulation du secteur aéronautique aux Etats-Unis, s’est refusée à tout commentaire dans l’immédiat, préférant concentrer ses efforts initiaux sur l’établissement des faits sur les points communs potentiels entre les deux accidents, les observateurs n’excluant pas qu’elle prenne des mesures supplémentaires comme l’immobilisation des avions de ce modèle.

laissez un commentaire