Tanger Med, une année record

En 2018, le complexe portuaire Tanger Med a battu son propre record en matière de trafic, surtout à l’export. L’année en cours sera marquée par l’ouverture du port Tanger Med 2 et le démarrage d’export des voitures produites par l’usine de Kénitra de Peugeot.

317 milliards de dirhams de produits ont été traités en import et export en 2018 au port Tanger Med. Un record. Les bonnes performances sont enregistrées tant à l’import qu’à l’export. En chiffres, ce sont 139 milliards de dirhams de produits qui ont été exportés par le port Tanger Med, soit 50,6 % de l’ensemble des exportations marocaines. Le tonnage global manutentionné durant la même période est estimé à 52.240.806 tonnes en évolution de 2% par rapport à l’année 2017. Le nombre de conteneurs traités sur les deux terminaux du port Tanger Med 1 en 2018 est de 3.472.451 EVP (Equivalent Vingt Pied). Ce chiffre est en croissance de 5 % par rapport à l’année 2017. Il cor- respond également à un trafic de plus de 15,7% par rapport à la capacité nominale du port Tanger Med 1, et ce grâce à la performance et à la productivité des terminaux à conteneurs, de la capitainerie et du pilotage pour la gestion des opérations portuaires.

En chiffres, ce sont 139 milliards de dirhams de produits qui ont été exportés par le port tanger Med, soit 50,6 % de l’ensemble des exportations marocaines.

Côté trafic passagers, l’évolution est stable par rapport à 2017 avec total de 2.802.108 passagers en légère augmentation de 1%. Le trafic TIR (Transport International Routier) a connu quant à lui une nette croissance de 14% par rapport à 2017, portée particulièrement par les exports des produits industriels et agroalimentaires. Concernant le trafic véhicules, les résultats sont en augmentation de 11% par rapport à 2017 soit un total de 479.321 véhicules ont été manutentionnés sur les deux terminaux à véhicules du port Tanger Med.
Sur le terminal dédié à Renault, 383.715 véhicules ont été manutentionnés dont 351.191 destinés à l’export provenant des usines de Renault Tanger Med et de Casablanca. Sur le terminal Common User, 88.451 véhicules en transborde- ment ont été traités durant l’année 2018.
Le trafic du vrac solide a enregistré un total de 254 190 tonnes traités, soit une baisse de 18% par rapport à l’année 2017 principalement due à la baisse des importations de céréales. Même ten- dance pour le trafic du vrac liquide dont le recul est estimé à 21% en raison de la baisse des importations en particulier du fuel.
Sur le volet trafic maritime, les résultats révèlent que 13.293 navires ont accosté au port Tanger Med en 2018 assurant ainsi des connexions mari- times directes vers 186 ports et 77 pays. Les nouveaux pays ainsi touchés sont le Djibouti (Port de Djibouti), le Guatemala (Port de Quetzal), l’Irlande (Port de Dublin), le Bahreïn (Port de Bahreïn) et Madagascar (Port de Tamatave).
Outre l’ouverture du port Tanger Med 2, qui ajoutera de nouvelles capa- cités pour le traitement des conteneurs, l’année 2019 sera aussi marquée par le démarrage des exports de véhicules Peugeot, fabriqués à l’usine de Kénitra, à travers le port Tanger Med ✱

laissez un commentaire