Festival du film juif séfarade de New-York : Le Maroc à l’honneur

La 22e édition du Festival du film juif sépharade de New-York est de retour. Du 6 au 20 mars 2019, cet évènement met à l’affiche 12 films américains et 10 apparitions spéciales de cinéastes. S’y ajoutent 6 prix Pomegranate, récompensant l’excellence artistique sépharade.

Cette célébration spéciale de la diversité des expériences juives présente des récits et des documentaires, des comédies et des perspectives critiques. Le tout avec des films touchant les communautés : marocaine, française, espagnole, tunisienne, égyptienne, israélienne, syrienne et irakienne.

Le producteur du festival est David Serero. Ce chanteur d’opéra marocain n’hésite jamais à mettre à l’honneur le Maroc, appuyé par la Fédération Américaine des Sépharades (American Sephardi Federation) qui organise le festival pour sa 22eédition.

Dès l’ouverture, le Maroc est célébré en grande pompe. Lors de la cérémonie de remise des prix de la grenade, le Royaume sera également fêté. Une réception marocaine est au programme, tout comme une performance musicale de la part de la star marocaine et lauréat du prix de la grenade 2019, Maxime Karoutchi.

Ce n’est pas tout. Le Maroc sera mis également en vedette, le 7 mars avec Yves Azeroual et Alexandre Amiel. Ces réalisateurs d’origine marocaine diffuseront leurs documentaires et les commenteront à l’occasion. Le 14 mars une soirée spéciale Gad Elmaleh est au menu avec la projection de COCO, suivie d’une soirée marocaine. Enfin, le 17 mars, la réalisatrice d’origine marocaine, Lisa Azuelos, recevra un Prix Pomegranate la consacrant meilleure réalisatrice. Son film « Comme t’y es belle » clôturera la soirée.

Pour rappel, il y a deux années, le Prix Pomegranate a été décerné au conseiller royal André Azoulay.

 

laissez un commentaire