Hydrocarbures : 351 puits d’exploration ont été forés, le secteur demeure mal structuré

Un total de 70 permis de recherche et 10 concessions d’exploitation ont été attribués, jusqu’à présent, à des sociétés pétrolières internationales, a affirmé la directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Au total, 351 puits d’exploration ont été forés dans le Royaume, a-t-elle relevé. De nouvelles frontières sont franchies, une nouvelle base de données moderne est en cours d’acquisition, de nouveaux « play concepts » ont été développés, et de nouvelles découvertes ont été réalisées, a-t-elle dit.

Par ailleurs, le quotidien Al Bayane souligne que le secteur des hydrocarbures requiert une mise en place d’un plan national de développement.

Ainsi, le tona été donné pour mettre à niveau un secteur stratégique de l’économie en mal de compétitivité et de structuration. Plusieurs actions s’annoncent prioritaires pour une meilleure organisation de stockage, de la distribution et du transport des produits pétroliers au Maroc.

La promotion des investissements dans le secteur figure aussi dans la liste des priorités. La révision du cadre réglementaire et législatif et l’instauration d’un nouveau partenariat public/privé dans le secteur sont aujourd’hui de mise tout comme la gestion du stock de sécurité et son financement.

laissez un commentaire