BAM : La croissance sera plombée par les mauvaises récoltes

Le dernier rapport de Bank Al Maghrib (BAM) sur la politique monétaire en 2019 prévoit une baisse de la croissance liée étroitement à la chute de la production céréalière annoncée cette année et à l’affaiblissement important de la demande étrangère adressée au Maroc.

Selon les projections de BAM, la progression du PIB national se situerait à 2,7% en 2019 pour s’établir à 3,9% une année plus tard. L’inflation afficherait une baisse pour passer de 1,9% en 2018 à 0,6% à fin 2019 et à 1,1% en 2020. L’inflation sous-jacente devrait baisser à 0,8 pour s’accélérer à 1,4% en 2020. Quant au déficit liquide, BAM prévoit un creusement de 69,7 milliards de dirhams (MMDH) en 2018 à 70,6% à fin 2019 et à 84,8 MMDH en 2020.

laissez un commentaire