Les lauréats du Prix du Maroc du livre 2019 dévoilés

Le ministère de la Culture et de la Communication, Département de la culture, a dévoilé, jeudi 26 septembre 2019, les noms des lauréats du Prix du Maroc du livre 2019.

A l’issue des travaux des commissions chargées de la lecture et de l’évaluation, le prix a été attribué dans la catégorie poésie, ex-æquo, à Mustapha Melh pour son recueil poétique « La ouwabbikho ahadane » (« Je ne blâme personne », Ed. Moukarabat) et à Rachid Khalis pour son livre « Guerre totale suivi de vols, l’éclat », paru aux éditions Fassila, annonce le ministère dans un communiqué.

Le prix de la narration a été attribué à Abderrahim Jiran pour son œuvre « Al Hajar wa Al Baraka » (La Pierre et la Baraka, éd. Fassila), alors que le prix de la catégorie des sciences humaines n’a pas été remis, selon la même source. Le prix des Sciences sociales a été attribué ex-æquo à Ayad Ablal, pour son livre « Al Jahl Almourakab, Alddin, Atadayun wa ichkaliyat almouatakad alddini fi al alam al arabi » (« L’ignorance complexe, religion, religiosité et la problématique religieuse dans le monde arabe », éd. Mouminoun bila houdoud) et à Khalid Zakri pour son œuvre « Modernités arabes, de la modernité à la globalisation », éd. la Croisée des chemins.

Le prix Études littéraires, linguistiques et artistiques a été remis à Ibrahim Al Hussein, pour son livre « Karikatur fi Al Maghrib, alsoukhriya ala mahak almamnou » (Caricature au Maroc, l’humour et l’enjeu de l’interdit), édité par les publications de l’Association des Amis du Musée de Tan-Tan pour le patrimoine et le développement culturel.

De même, le prix de la Traduction a été décerné ex-æquo à Hassan Taleb pour sa traduction du livre « Al Karib al bayid, karn min alantropolojiya bilmaghrib » (Le proche et le lointain, un siècle d’anthropologie au Maroc), de son auteur Hassan Rashik, paru aux éditions du centre culturel du livre.

Par ailleurs, le prix des Études dans le domaine de la culture amazighe a été attribué à Ahmed El Mounadi pour son livre « Achiir al amazighi al hadith » (La poésie Amazighe contemporaine, éd. Dar Salam), alors que le prix de la Création littéraire amazighe a été attribué à l’écrivaine Moulaid El Adnani, pour son livre « Inadin n oudan » (le rappel des nuits), éd. Association Tirra.

Dans la catégorie du Livre pour jeunes et enfants, le prix a été décerné à Mohamed Said Soussan, pour « Huria mina Samaa » (Une Sirène du ciel), publié par l’imprimerie papeterie Bilal.

Les jurys du Prix du Maroc du Livre pour l’année 2019 ont examiné un total de 191 publications dans divers domaines créatifs et intellectuels, dont 27 titres poétiques, 38 dans la Narration, 27 en sciences humaines, 22 en sciences sociales, 15 dans les études littéraires, linguistiques et artistiques, 10 en culture amazighe, 22 en création littéraire amazighe, 11 titres pour les jeunes et enfants et 12 en traduction, précise le ministère.

Le jury de cette édition était présidé par Abdellah Boussouf, tandis que la présidence des jurys dédiés à chaque catégorie a été confiée à Nezha Ben Khayat El Zekari (Sciences sociales), Jamaa Bayda (Sciences humaines), Fatima Tahtah (Études littéraires linguistiques et artistiques et études dans le domaine de la culture amazighe), Abdelkarim Berrechid (narration, création littéraire amazighe et livres pour jeunes et enfants), Ahmed Zniber (poésie) et Abdelkader Sabil (Traduction). Les lauréats des différentes catégories recevront leurs prix lors d’une cérémonie prévue le 18 octobre à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat, conclut le communiqué.

laissez un commentaire