OPM : Les religions à l’unisson en vedette pour la 4e fois

Du 8 au 14 octobre 2019 à Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger.

 Pour la 4e année consécutive, l’Orchestre Philharmonique du Maroc inaugurera sa saison musicale par une série de concerts sur le thème des Religions à l’unisson dirigée par Oli­vier Holt.

L’association qui oeuvre de­puis 24 ans pour démocratiser et diffuser la musique classique auprès du plus grand nombre, souhaite ainsi participer au dialogue inter-religieux à travers cette tournée de grande envergure.

Premier concert de l’année, le concert d’ouverture est le plus complet de la saison : artistiquement très riche, ce concert symphonique permet de découvrir ou redécouvrir les plus grandes symphonies du réper­toire.

Un programme musical original proposé par des ar­tistes issus des trois grandes religions monothéistes partageant la même scène, permettra d’illustrer en musique le dialogue entre les leurs trois religions et de prôner une image de tolérance et de paix.

Après le grand succès de l’arrangement de l’Ave Maria de Caccini fait par l’OPM et joué devant le roi Mohammed VI et le Pape François en mars dernier, et suite aux nombreuses demandes de spectateurs, l’OPM proposera cette fois un arrangement de l’Ave Maria de Schubert, mêlant des chants en araméen, latin et arabe. Au travers de cet arrangement de l’Ave Maria de Schubert, il s’engage à prôner une image de dialogue, de tolérance et de paix entre les trois grandes religions monothéistes.

Outre cette oeuvre inédite, il s’attaquera aussi à une symphonie de taille : la Symphonie n°5 de Gustav Mahler, encore jamais interprétée au Maroc.

laissez un commentaire