Rentrée économique : La CGEM crée l’évènement en mettant l’entrepreneuriat en débat 

La CGEM organise sa 2eUniversité d’été les 13 et 14 septembre. Près de 100 intervenants et 2000 participants sont attendus au campus de l’ISCAE à Casablanca qui abritera cet évènement. Nicolas Sarkozy est annoncé comme invité d’honneur de la cérémonie inaugurale.

Deux jours de débats intenses. C’est ce que promet la CGEM en annonçant la tenue de sa 2eUniversité d’été. Près de 100 intervenants, de gros calibre, analyseront le sujet de l’entrepreneuriat sous, toutes les coutures, à la lumière du modèle de développement du Maroc.

Selon la confédération patronale, plus de 2000 entrepreneurs, universitaires et étudiants sont attendus à ce rendez-vous.

En plus de l’ancien Président français, Nicolas Sarkozy qui viendra parler de l’économie de demain, la CGEM annonce la participation de Lionel Zinsou, ancien Premier ministre du Bénin, Aminata Touré, ancienne première Ministre du Sénégal et actuelle Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sénégalais, Jean Louis Borloo, ancien Ministre d’État français, Paulo Portas, ancien Vice-premier Ministre du Portugal, Michal Kurtika, Président de la COP24, Guillaume Dard, Président-Directeur général de Montpensier Finances, Patrice Fonladossa, Président du Comité Afrique du MEDEF, Cameron Sinclair, Président-Directeur général d’Archi Network-Armory of Harmony et Karim Sy, Président de Digital Africa Initiative…

Du côté des institutionnels, la CGEM annonce la présence du chef du gouvernement, Saâdedine El Othmani ainsi que de Mohammed Benchâaboun, ministre de l’Économie et des Finances, d’Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique, de Said Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, d’Ahmed Reda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), de Driss Guerraoui, président du Conseil de la Concurrence et de Dounia Taarji, présidente du Directoire du Fonds Hassan II pour le Développement économique et social.

Voici le programme complet

laissez un commentaire