43% des Américains approuvent la décision de Trump d’éliminer Soleimani

Environ 4 Américains sur 10 approuvent la décision du président Donald Trump d’ordonner la frappe au drone qui a tué l’influent général iranien Qassem Soleimani, selon un nouveau sondage HuffPost-YouGov.

Le sondage, dont les résultats ont été publiés lundi, montre que 43% des électeurs inscrits interrogés ont déclaré qu’ils soutenaient l’ordre de Trump d’éliminer le chef de la force Qods du Corps des Gardiens de la révolution par une frappe au drone, vendredi dernier à Bagdad. Parmi cet échantillon, 30% ont dit approuver fortement la décision.

En revanche, 38% des répondants ont déclaré désapprouver l’action militaire, ce qui montre que les Américains sont divisés presque également sur la décision. Dix-neuf pour cent ont dit ne pas être sûrs d’approuver ou de désapprouver la décision de Trump.

L’attaque contre Soleimani pourrait avoir des conséquences d’une grande portée au Moyen-Orient et a fait l’objet de menace de représailles de la part des responsables iraniens. Trump a répondu en menaçant de cibler des sites iraniens, y compris ceux d’importance culturelle, si ce pays attaque des citoyens ou intérêts américains.

Selon les appartenances partisanes, le sondage révèle que 84% des républicains et des indépendants de tendance républicaine interrogés approuvaient la frappe, tandis que 71% des démocrates et des indépendants de tendance démocrate ont déclaré qu’ils la désapprouvaient.

L’enquête a également révélé que 43% des personnes sondées pensent que Trump n’a pas suffisamment planifié avant d’ordonner la frappe aérienne, tandis que 35% ont déclaré qu’il avait planifié soigneusement.

Une majorité, 57%, a également déclaré qu’ils pensaient que la frappe rend plus probable qu’auparavant un conflit militaire entre les États-Unis et l’Iran. Seulement 8% ont déclaré que l’attaque la rendrait moins probable, tandis que 20% pensent qu’elle ne la rendrait ni plus ni moins probable.

Par ailleurs, 44% des Américains interrogés estiment que Trump aurait dû recevoir l’autorisation du Congrès avant d’ordonner la frappe, tandis que 34 % pensent le contraire.

Le sondage HuffPost-YouGov a été réalisé entre les 3 et 5 janvier auprès d’une population de 1000 adultes américains, avec une marge d’erreur de 3,4 points de pourcentage.

laissez un commentaire