Encore un flop Made in Morocco !

Sortie nationale le 30 janvier 2019

 

Six ans près l’immense succès de « Road to Kabul » (2012) et de multiples réalisations sur les chaines nationales, Brahim Chkiri présente au public marocain son nouveau long métrage « Masood, Said et Saadan ». Une comédie d’action dont le traitement est plus que décevant ! Avec une sonorisation médiocre, un scénario très moyen et un jeu d’acteurs qui laisse à désirer, le réalisateur marocain connu pourtant pour la qualité de ses œuvres, a raté son come back cinématographique et nous a pondu un « navet » qu’on a du mal à digérer, tant l’humour des personnages est lourd.

Le road movie était pourtant bien parti pour être « The comédie » de la rentrée mais malheureusement, il manque cruellement de drôleries, du coup, les intrigues sensées être hilarantes s’entremêlent à une cascade de vannes fades et sans intérêt ! Comme quoi, le comique est un genre très difficile à maîtriser, surtout, au cinéma, où rien n’est jamais acquis !

Côté casting, Chkiri nous sert du réchauffé par excellence : le choix de Aziz Dadas pour camper le rôle du héros principal de Masood était plutôt risqué. Cette impression du déjà vu est juste insoutenable, l’absence de nouveauté et la pauvreté des dialogues finissent par tuer le jeu des acteurs.

Pour le rôle de l’héroïne, là encore, Chkiri s’est planté, Kalila Bounaylat n’est pas du tout convaincante en danseuse sexy et notre Lara Croft marocaine a encore beaucoup de chemin devant elle pour exhiber ses biceps !

 

 

 

laissez un commentaire