EDF Pulse Africa : Azolis sur la plus haute marche du podium   

Par Chirine Hakkani

Organisé dans 7 pays, le concours d’innovation EDF Pulse Africa a démarré le 4 septembre au Maroc. Cette compétition vise à sélectionner et révéler des startups africaines engagées pour le développement énergétique du continent.

«Si les objectifs du concours EDF Pulse Africa sont toujours les mêmes, nous ne cessons d’innover pour diversifier les modalités de criblage de produits pour s’assurer le plus en amont possible de l’adéquation entre la nature et les projets, les besoins de l’économie locale et les activités d’EDF dans la région», a souligné Mario Bernado, responsable zone Afrique du Nord et président du Jury EDF Pulse Africa lors de la conférence de presse organisée mercredi 4 septembre 2019 à Casablanca. Et d’ajouter : «Cette édition marocaine a révélé l’immense potentiel des startups du pays. Nous sommes fiers d’encourager ces entrepreneurs marocains, qui ont pu mettre en place des projets ambitieux dont les fondements feront partie des solutions énergétiques de demain».

Azolis a été sélectionnée pour représenter le Maroc lors de l’étape finale qui se tiendra à Paris en novembre prochain. Le projet de cette start-up propose des batteries intégrant un système qui permet de tripler leur durée de vie.

Le prix coup de cœur est revenu à Winsol qui propose un système de générateur électrique hybride associant énergies photovoltaïque et éolienne. Enfin, le Prix coup de pouce a été décerné à Farasha Systems qui fournit aux développeurs et exploitants de centrales d’énergies renouvelables des drones fonctionnant à l’énergie solaire pour l’inspection des centrales électriques.

Créé en 2017, le concours d’innovation EDF Pulse Africa vise à soutenir la dynamique entrepreneuriale dans le continent avec pour objectif de dénicher des pépites technologiques. Le concours s’adresse aux start-up et aux PME de moins de 50 salariés de 54 pays africains. Les lauréats de la finale africaine bénéficieront de 5000 à 15000 euros ainsi qu’un programme d’accompagnement.

 

laissez un commentaire