MAMDA et MCMA deviennent actionnaire de référence de la BCP

Siège de la BCP à Casablanca.

Siège de la BCP à Casablanca.

La Banque Centrale Populaire annonce dans un communiqué que dans le cadre de son plan de développement, elle s’est fait accompagnée par un pool d’institutionnels locaux et étrangers qui ont progressivement renforcé leurs parts dans le capital de la banque. Aujourd’hui, les institutionnels locaux et étrangers représentent près de 30% du capital de la BCP.
Depuis l’institutionnalisation de son capital en 2012, la BCP a réalisé des avancées majeures aussi bien en termes de gouvernance qu’en croissance internationale. Sur ce dernier point, la prise de contrôle de la holding africaine ABI en 2012 a permis de donner au Groupe BCP une nouvelle dimension internationale, qui représente aujourd’hui un axe majeur de son développement, traduit dans son plan stratégique ELAN 2020.
Parallèlement, le partenariat stratégique entre la BCP et les mutuelles MAMDA et MCMA initié depuis 2010 a abouti à la création de la Mutuelle Attamine Chaabi (MAC) en 2015, qui, en l’espace de quelques années seulement, est devenue un acteur majeur de l’assurance vie au Maroc. Dans cette dynamique et fortes des retombées de ce partenariat, MAMDA et MCMA marquent une nouvelle étape dans leur stratégie d’investissement dans la BCP en renforçant leur participation par l’acquisition des actions portées par le Groupe SFI. Dans ce contexte, MAMDA et MCMA détiennent désormais plus de 10% du capital de la BCP après l’acquisition des 4,75% auprès du Groupe SFI pour un montant de 2,4 milliards de dirhams. MAMDA et MCMA envisagent à court et moyen terme de porter leur participation dans la BCP à un niveau plus élevé.
Pour rappel, le Groupe SFI avait intégré le tour de table de la BCP en septembre 2012 dans l’objectif particulier de l’appuyer dans sa volonté de développement en Afrique. Son investissement dans le capital de la BCP a largement porté ses fruits à l’issue d’une période d’investissement de 5 ans.

laissez un commentaire