Maroc : Connétable « sécurise » ses approvisionnements en sardine

« Les principaux fabricants français de sardine en boite ne disposent pas de suffisamment de poissons au large des côtes françaises » c’est le constat que fait le quotidien français Les Echos.

Pour pallier à cet inconvénient, Chancerelle, entreprise française, mieux connue par sa principale marque Connétable, a choisi de se rabattre sur les côtes marocaines.

L’entreprise est en effet installée au port d’Agadir depuis des années et achève aujourd’hui un investissement de 4 millions d’euros dans la construction d’une usine de 4.000 mètres carrés où vont travailler une centaine de personnes au cœur du port de Laâyoune.

« Ce site, indique Jean-François Hug, le PDG de Chancerelle, nous permettra de transformer les sardines dès que les bateaux accosteront afin de maintenir la chaîne du froid et de contrôler au plus vite leur qualité. » Elles seront nettoyées, éviscérées puis placées dans de la glace avant leur transport en camion vers la conserverie Chancerelle à Agadir, dont les produits sont dédiés aux marques des distributeurs et à l’export.

L’entreprise bretonne a par ailleurs déjà signé des accords avec une trentaine de patrons de chalutiers marocains pour assurer ses arrières, « cela représente un coût mais évite les caisses de poissons stockées à température ambiante. » explique-t-on chez Chancerelle.

Avec un chiffre d’affaires de 145 millions d’euros en 2017, Chancerelle contrôle désormais 10 % du marché français des ventes de sardines en boîte et assure un travail à un millier de salariés au Maroc ainsi que la création d’une centaine d’emplois en France.

laissez un commentaire