Abdelali Souadi, Directeur des engagements à la CCG « Notre activité en faveur des TPE a enregistré une évolution de 148% en 2019 »

La Caisse Centrale de Garantie (CCG) s’est bien portée au cours de l’exercice 2019. Dans l’entretien accordé à L’Observateur du Maroc et d’Afrique, Abdelali Souadi revient sur les chiffres parlants du trend haussier de
l’activité de cet organisme, les leviers qui y ont présidé, mais aussi les perspectives d’avenir.

Entretien réalisé par Fatim -Zahra Jdily

L’Observateur du Maroc et d’Afrique : La CCG vient de publier ses résultats financiers 2019, une nette croissance se fait remarquer et de loin, qu’est-ce qui explique cette nette croissance ?
Abdelali Souadi : Effectivement en 2019, l’activité de la CCG en faveur des entreprises et des particuliers a poursuivi son trend haussier, et ce, en appuyant plus de 47.700 prêts pour un volume de crédit de plus de 30 milliards de dirhams, soit une nette progression de 23% par rapport à 2018.
Cette bonne performance à été réalisée à la faveur bien sûr de l’importante dynamique enregistrée par l’activité de crédit en faveur de la TPME, ce qui a donné de bons résultats en termes de nombre de crédits, particulièrement pour les très petites entreprises.

Justement l’activité de la CCG est majoritairement, en faveur des TPE et des PME, cette activité enregistre une hausse impressionnante de plus de 100%, comment vous gérez le risque qui est lié à cette taille d’entreprises ?
Grâce à notre partenariat avancé avec les différents acteurs du secteur financier, notre activité en faveur des TPE a, en effet, enregistré en 2019 une nette évolution, avec une progression de 148% du nombre des crédits par rapport à 2018. Plus de 27.400 prêts finançant les entreprises. Le volume du crédit en faveur des entreprises s’est établi en 2019, à plus de 26 milliards de dirhams, soit un accroissement de nos engagements de plus de 28% par rapport à 2018. Il faut signaler que sur les 27.400 prêts plus de 23.000 ont été accordés en faveur de la TPE, soit trois fois le nombre de prêts consentis dans ce segment d’entreprise. Il faut noter que l’essentiel des activités en faveur des TPME a été réalisé dans le cadre de la garantie. Sachant que la garantie est une activité qui consiste en un partage de risques avec nos partenaires financiers. Ce partage permet à ses derniers de financer des projets potentiellement viables, mais présentant des insuffisances en terme de sureté.

Tout en accompagnant ce trend haussier et en finançant des toutes petites entreprises et des PME, d’après vous, et d’après votre expérience,quels sont les secteurs qui suscitent l’engouement de ces entreprises de petites tailles ?

Cette tendance a profité à tous les secteurs économiques avec une prédominance normale des secteurs de l’industrie, du commerce et distribution, et du BTP.

Qu’en est-il des perspectives 2020…

Les perspectives sont très bonnes et prometteuses. Nous allons continuer sur le même trend sinon, ça sera un trend plus soutenu. Nous visons de meilleures performances pour l’exercice qui commence

laissez un commentaire