BAM : Le crédit bancaire stagne à 5,1 %

Le crédit bancaire a connu une quasi-stagnation, en glissement annuel, à 5,1% en septembre dernier, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

La ventilation du crédit bancaire par objet économique fait ressortir des hausses de 3,2% en septembre après 2,8% un mois auparavant des prêts à l’équipement, de 3,4% après 3% des crédits immobiliers et de 4,2% contre 4% de ceux à la consommation, précise BAM dans une note sur ses indicateurs clés des statistiques monétaires de septembre 2019.

Pour sa part, le taux de progression des facilités de trésorerie est, pour sa part, resté inchangé par rapport au mois précédent, soit 6,8%, ajoute BAM.

Par secteur institutionnel, le rythme de progression des concours au secteur non financier s’est accéléré à 4% après 3,5%, traduisant essentiellement une hausse de 4,3% après 3,9% des crédits au secteur privé, les prêts aux sociétés non financières privées et ceux aux ménages s’étant accrus de 4,2% après 3,4% et de 4,5% après 4,3%, respectivement.

En revanche, les concours aux sociétés non financières publiques ont accusé une baisse de 5,6%, soit le même taux enregistré un mois auparavant, selon la note.

En glissement mensuel, le crédit bancaire s’est accru de 0,7%, traduisant principalement des hausses de 2,2% des facilités de trésorerie, de 0,4% des crédits immobiliers et de 0,2% de ceux à la consommation.

laissez un commentaire